lundi 24 juin 2013

L'alphabet, les accents et la cédille

L'alphabet

Les accents et la cédille

Cliquez ici, téléchargez le fichier et faites les activités pour vous entraîner !!

mercredi 19 juin 2013

mardi 11 juin 2013

La présentation

Ecoutez cet audio et après répondez aux questions.



Service offert par Quizz.biz

lundi 10 juin 2013

La phrase interrogative

La phrase interrogative

On peut poser une question :

directement : le locuteur pose lui-même la question ;
indirectement : la question est rapportée par une autre personne.

1.      La question simple

La question porte sur toute la phrase. La réponse est « oui » ou « non ». On peut poser la question avec :

« Est-ce que » + sujet + verbe + ? (langue courante)
Est-ce que vous parlez français ? Oui, un petit peu.
Est-ce que Pierre fait du tennis ? Non, il n’aime pas ça.
L’intonation (la voix monte)
Vous parlez français ?
Pierre fait du tennis ?
L’inversion (langue soutenue)
Le pronom sujet est placé après le verbe ou l’auxiliaire aux temps composés.
Aimez-vous ce chanteur ?
Avez-vous joué au tennis hier ?
Quand la question est négative, on ne répond pas « oui » mais « si ».
Tu ne viens pas avec nous ?
-          Si, bien sûr, je viens avec vous !

********  si vous voulez lire la suite, cliquez ici ********      La phrase interrogative_leçon

Entraînez-vous:

jeudi 6 juin 2013

La princesse de Clèves, Madame de La Fayette

La Princesse de Clèves est un roman publié anonymement par Madame de La Fayette en 1678.
Le roman prend pour cadre la vie à la cour des Valois« dans les dernières années du règne de Henri Second », comme l'indique le narrateur dans les premières lignes. Il peut donc être défini comme un roman historique, même s'il inaugure, par bien des aspects (souci de vraisemblance, construction rigoureuse, introspection des personnages) la tradition du roman d'analyse dont se réclamera une partie de la modernité.
La Princesse de Clèves témoigne également du rôle important joué par les femmes en littérature et dans la vie culturelle du XVIIe siècle marquée par le courant de la préciosité. Madame de La Fayette avait fréquenté avant son mariage le salon de la marquise de Rambouillet et, comme son amie Madame de Sévigné, faisait partie du cercle littéraire de Madeleine de Scudéry, dont elle admirait les œuvres.
Roman fondateur, La Princesse de Clèves est évoqué comme l’un des modèles littéraires qui ont inspiré Balzac, Raymond Radiguet ou même Jean Cocteau.
Résumé

La Princesse de Clèves est un roman en quatre parties. Le récit s’inscrit dans un cadre historique précis : celui de la France sous le règne d’Henri II, à la cour des Valois.
L’héroïne de ce roman est une jeune femme d’une très grande beauté élevée dans la rigueur et la vertu : Melle de Chartres. Peu après son entrée à la cour, elle épouse le Prince de Clèves, un homme très épris d’elle qu’elle estime beaucoup mais dont elle n’est pas amoureuse.
Peu de temps après son mariage, elle rencontre au cours d’un bal un homme dont elle va tomber éperdument amoureuse : le duc de Nemours. La passion entre les deux est violente et immédiatement partagée.
Le duc tente de revoir la Princesse mais celle-ci lutte contre la passion qui la dévore. Pour ne pas céder et rester digne de son mari, la Princesse de Clèves décide de se retirer dans sa maison de Coulommiers.
A son mari qui ne comprend pas son retrait de la Cour, elle avoue la passion qu’elle éprouve pour un autre homme. Le Prince de Clèves ravagé par la jalousie, finit par mourir de chagrin. Ebranlée par la mort de son mari, la Princesse de Clèves refuse de vivre son amour avec le duc de Nemours et se retire dans un couvent jusqu’à la fin de ses jours.


D’après ce roman éponyme de Madame de La Fayette, il existe un film franco-italien réalisé par Jean Delannoy  sorti en1961 avec Jean Marais.
video