Le livre du mois de janvier

Après La grammaire est une chanson douce (2001), Les Chevaliers du subjonctif (2004), La Révolte des accents (2007) et Et si on dansait ? (2009), La Fabrique des mots clôt la balade d’Erik Orsenna au pays de la grammaire française.

Plus de dix ans après sa première déclaration d'amour à la grammaire, Erik Orsenna ne pouvait conclure qu'en explorant la fabrique des mots. 



- Qui les crée ?
- D'où viennent-ils ? 
- Comment combinent-ils leurs origines ? 
- A-t-on le droit d'en inventer de nouveaux ?
- Si l'anglais domine toutes les autres langues, nos mots à nous seront-ils réduits à l'esclavage ?

Jeanne, l'héroïne de La grammaire est une chanson douce, a sa méthode : pour expliquer, elle raconte. Il était une fois un dictateur qui trouvait son pays trop bavard. Il était une fois le Capitan, vieux navigateur et collectionneur de dictionnaires. Il était une fois deux sœurs virulentes, l'une aimant le grec et l'autre militante du latin. Il était une fois un trafiquant d'oiseaux rares. Il était une fois un café où les couples se réconcilient, au lieu de divorcer. Il était une fois une mine d'or abandonnée... 

Nous avons créé les mots. Et si les mots, à leur tour, nous inventaient


3 commentaires:

  1. J'ai lu le roman, j'ai vu le film, j'ai adore! Bravo Fabienne pour ton blog et ta nouvelle page facebook dédiée a l'apprentissage et a l'amour du français! Je te souhaite plein de succès depuis le Mexique. Christel

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Tu peux cliquer "ICI" sur la phrase denière! en suite, lire or télécharger

      Supprimer